Un accord-cadre avec le secteur ICT a été conclu en région bruxelloise

BRUXELLES, Belgique - 18 février 2020 : Ce mardi, les Ministres du Gouvernement bruxellois, de la Commission communautaire française et les représentants du secteur ICT (Information & Communication Technologies) ont officialisé la conclusion de l’Accord-Cadre ICT au travers d’une signature dans les bâtiments du Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale. Cet accord porte à 8 le nombre d’Accords-Cadres conclus entre le Gouvernement et les secteurs actifs à Bruxelles via le Service de Facilitation sectorielle du Conseil.

La concertation au service de l’activité économique bruxelloise

Le Gouvernement bruxellois a fait de la concertation entre les pouvoirs publics et les différents secteurs professionnels actifs à Bruxelles une de ses marques de fabrique. Cette concertation avec les secteurs économiques bruxellois est concrétisée par la conclusion d’Accords-Cadres. Ces derniers ont pour objectif d’organiser et de pérenniser la concertation entre les pouvoirs publics, les entreprises et les travailleurs d’un secteur donné afin de dégager des conditions et des solutions adéquates pour une meilleure formation des travailleurs et des demandeurs d’emploi ainsi que pour la création d’un emploi de qualité à Bruxelles. En outre, ces accords visent à anticiper les évolutions des besoins de notre Région afin de pouvoir soutenir l’activité des entreprises présentes sur notre territoire.

Sous la législature précédente, le Gouvernement bruxellois avait déjà conclu 7 Accords-Cadres avec des secteurs très diversifiés (Transport & Logistique, Construction, Électrotechnique, Industrie métallique et technologique, Horeca et Intérim).

Le Gouvernement est ravi d’annoncer aujourd’hui la conclusion d’un 8ème Accord, avec le secteur des « Information & Communication Technologies » (ICT).

L’ICT, un secteur-clé à Bruxelles

Il s’agit d’un secteur-clé pour l’avenir des Bruxellois et des Bruxelloises. La révolution technologique touche l’ensemble des métiers de la société. C’est la raison pour laquelle les métiers de l’ICT deviennent transversaux et requièrent de plus en plus de compétences qui sortent du cadre strict de la technique.  Il est donc primordial de pouvoir former les Bruxellois et les Bruxelloises aux métiers de demain.

« Au-delà des perspectives d'emploi non-négligeables offertes par ce domaine d'activité du numérique, je souhaite surtout souligner la nécessité d'anticiper les évolutions de ce secteur afin qu'elles se conjuguent avec celles de notre Région » précise le Ministre-Président Rudi Vervoort.

« Bruxelles est le premier bassin d’emploi du pays. Pour permettre à plus de Bruxellois d’accéder à l’emploi, nous devons sans cesse améliorer leurs qualifications. Afin qu’ils occupent les emplois actuels mais aussi ceux de demain. Et on sait que le numérique va amener de nombreux changements sur le marché de l’emploi. Grâce à cet Accord, pouvoirs publics et secteur vont définir la juste stratégie pour augmenter le taux d’emploi en Région bruxelloise. Ensemble, nous allons développer les formations adaptées aux besoins des entreprises et sans cesse évaluer si celles-ci sont toujours pertinentes. Ce sera notamment le rôle du Pôle Formation Emploi entièrement dédié au numérique, DigitalCity », observe Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

« Je me réjouis que cet accord-cadre pose les jalons de la transition numérique en Région de Bruxelles-Capitale. Notre objectif est que celle-ci se mettre au service de la transition économique pour déployer et donner du sens aux nouvelles technologies. Il s’agit aussi de les inscrire dans un projet de société au service des Bruxellois.es et de la résilience de notre Région. Ensemble, nous devons à présent faire en sorte que cette transition soutienne les entreprises et leur permette de s’inscrire dans l’économie du 21e siècle », explique Barbara Trachte, secrétaire d’Etat à la Transition économique.

Un Pôle Formation Emploi en préparation

En outre, un Pôle Formation Emploi dédié aux métiers du numérique verra bientôt le jour : « DigitalCity ». Ce Pôle permettra de coordonner les différents acteurs publics et privés afin d’améliorer la mise à l’emploi, l’adaptation des formations aux évolutions du marché et la formation professionnelle. Il a pour vocation de s’adresser à tous les publics-cibles : demandeurs d’emploi, travailleurs, élèves, …

 « Je me réjouis de la conclusion de cet accord-cadre ainsi que de la création du Pôle Formation Emploi DigitalCity. L’accord-cadre et le Pôle représentent des instruments indispensables pour améliorer la formation des Bruxellois et pour s’adapter en permanence aux évolutions de la société » conclut Monsieur Jan De Brabanter, Président du Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Contact :                                                    Contact presse :

 Daan Capiau                                              Coralie Waeyenbergh

 dcapiau@esr.brussels                                cwaeyenbergh@ces.brussels

 02 430 64 39                                               02 205 68 70