Les refuges ouverts aux adoptions, mais uniquement sur rendez-vous

Crise du coronavirus : les refuges bruxellois restent ouverts aux adoptions

Les refuges bruxellois ne font pas face à une surpopulation d’animaux abandonnés mais ils pourraient vite arriver à saturation, si les adoptions ne sont plus possibles. Pour permettre aux Bruxellois de continuer à adopter des animaux dans les refuges, Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du Bien-être animal, estime que les adoptions sur rendez-vous et en respectant les mesures de distanciation sociale sont permises.

Le personnel et les bénévoles peuvent également se rendre dans les refuges afin d’apporter les soins nécessaires aux animaux, en respectant les règles de distanciation sociale.

«L’activité des refuges est essentielle et nécessaire pour le bien-être de nos animaux. En plus de l’accès aux refuges par les bénévoles pour prendre soins des animaux, j’estime que les adoptions peuvent continuer dans les refuges bruxellois», conclut Bernard Clerfayt. 

Pour rappel, aucune étude scientifique ne permet de confirmer que le virus Covid-19 est transmissible entre l’animal et l’homme.

+ d'infos.