Titres-services

Extrait de presse
10 euros le titre-service, un plafond pour beaucoup d’utilisateurs bruxellois

Extraits de l'article paru dans l'Écho

Bernard Clerfayt (DéFI) veut peser sur la croissance du coût des titres-services supporté par la Région
bruxelloise. Différentes pistes d’économies ont été soumises aux utilisateurs.

[…] Le coût brut du dispositif s’élevait à 253,1 millions d’euros en 2019 pour la Région bruxelloise, soit une augmentation de 5,6% par rapport à l’année précédente. «Grâce à ce dispositif, des travailleurs auparavant sans statut disposent à présent de droits sociaux. Il n’en reste pas moins que ce système pèse lourd sur les finances de la Région bruxelloise, car il subsidie tous les utilisateurs qui achètent des titres-services alors que les effets retour profitent au Fédéral», résume le ministre bruxellois de l’Emploi

[…] je veux réformer le système afin de le pérenniser en maintenant le niveau d’emploi et en limitant l’augmentation exponentielle du volume des titres-services […] Nous faisons actuellement face à une crise sociale et économique importante, il y a d’autres urgences à gérer, mais nous y travaillerons dans les prochains mois», affirme Bernard Clerfayt (DéFI). Pour mener cette réforme délicate, une enquête a été menée auprès de 2.000 utilisateurs dans le but d’analyser leur avis par rapport à cinq modifications réglementaires envisagées.