Vers une interdiction des pièges à colle

Piège_à_colle

Sur proposition de Bernard Clerfayt, Ministre Bruxellois du Bien-être animal, le gouvernement bruxellois a adopté en première lecture un projet d’ordonnance visant notamment à interdire l’utilisation des pièges à colle pour les vertébrés.

En effet, la souffrance occasionnée par les pièges à colle peut être considérable, en fonction de la durée entre la prise au piège et le décès, et de la façon de mourir. De plus, le risque est grand que d’autres espèces animales soient prises dans ce type de pièges et tuées.

D’ailleurs, d’après le conseil bruxellois du bien-être animal, l’utilisation de pièges à colle constitue une violation de l’article 15 de la loi sur le bien-être des animaux du 14 août 1986.

« Quiconque se soucie du bien-être animal, ne peut tolérer que des pièges à colle soient encore utilisés pour tuer souris ou autres rongeurs. Si la mise à mort n’est jamais une solution, il convient d’abord de prévenir et d’éviter que les rongeurs ne viennent se loger à des endroits indésirables, il existe d’autres méthodes moins brutales », déclare Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du Bien-être animal.