Dotation de la Région aux communes : pour que les moyens aillent là où on en a le plus besoin

Aujourd’hui, les moyens à la disposition des services communaux pour garantir le service à la population, varient selon que l’on habite dans telle ou telle commune de la Région bruxelloise. Considérant une répartition par habitant, le montant disponible pour ces services, varie d'une commune à l'autre.

Le ministre bruxellois des Pouvoirs locaux Bernard Clerfayt veut mettre en place un mécanisme pour plus d'équité dans la répartition de la dotation financière de la Région aux communes. Cette dotation (DGC), est vitale pour les communes plus densément peuplées et dont le tissu urbain est plus impacté par la pression immobilière, où la dégradation du parc de logements est aussi accélérée de par la mobilité démographique et les travaux d’infrastructures. Aussi, leur centralité et leur attractivité habituelle pour les populations les moins aisées génère des besoins sociaux d'intégration spécifiques.

Mais bien d’autres critères, dont les recettes propres de chaque commune sont à prendre en considération pour que les moyens aillent là où on en a le plus besoin.

C’est à la mise en place de ces clés de répartition complexes que s’attèle le ministre et ses collaboratrices.teurs, dans l’intérêt d’un service de proximité optimal pour chaque bruxellois.e., quelle que soit sa commune de résidence.

Égalité des chances et marché de l'emploi

La discrimination à l'embauche en Région bruxelloise : À Bruxelles, nous faisons face à un réel problème de discrimination à l’embauche. La diversité en entreprise n’est pas encore la norme. Le monde économique s’écarte parfois difficilement du piège des préjugés face à la différence. Prendre en compte la réalité de la diversité nécessite donc un travail essentiel, pour encourager les talents et donner les mêmes chances à chacun.

Dans cette vidéo présentée par le cabinet, vous ferez la connaissance de Safae. Une maman célibataire de deux enfants qui témoigne des difficultés rencontrés pour trouver un emploi. Souriante et déterminée, Safae ne baisse pas les bras et réunit toutes ses forces pour trouver des solutions.

Jeune Bruxellois de 33 ans, Ibrahim préfère se décrire comme non-voyant mais pas totalement. Après quelques collaborations artistiques, il ne cache pas que l'art est un concept abstrait mais qu'il peut imaginer à travers les autres. Intéressé par le numérique et la technologie, Ibrahim a suivi une nouvelle formation en codage au sein de BlindCode.

Un cadre pour les budgets participatifs des communes

Le Ministre bruxellois des Pouvoirs locaux explique dans cette vidéo tout l'intérêt des budgets participatifs pour la démocratie communale. Le cadre législatif édicté par la Région optimise ces pratiques en rappelant les obligations des communes dans la mise en œuvre des budgets participatifs.

Een job, c’est aussi un job – Gabriel vous invite à postuler en périphérie bruxelloise

Désormais, toutes les offres du VDAB sont accessibles aux chercheurs d’emploi inscrits chez Actiris. De plus, un accompagnement sur mesure leur est proposé pour accéder plus facilement au marché de l’emploi en Flandre. Cette vidéo illustre cette opportunité pour les Bruxellois à la recherche d’un emploi. Lire plus à propos de cette mesure.

Le secteur construction regorge de possibilités d’emploi accessibles via des formations

Construcity.brussels, le pôle Formation-emploi du secteur de la construction en Région de Bruxelles-Capitale, vous oriente vers tous types de formations : en alternance, formation professionnelle à temps plein, de promotion sociale…