Réforme des titres-services

Extrait de presse
L'usage des titres-services en forte baisse

Extrait de l'article publié par La Capitale

[…] Rappelons que ce secteur représente plus de 20.000 emplois pour les Bruxelloises (il compte une très grande
majorité de femmes). Mais aussi un coût important pour les finances régionales. Quelque 220 millions d’euros
en 2019, selon le cabinet de Bernard Clerfayt (DéFI), ministre de l’Emploi et de la Formation. Une réforme était
prévue en 2020 pour limiter la croissance du budget mais, vu la crise du covid, des aides ont, au contraire, été
allouées pour soutenir le secteur. « Nous continuons cependant à travailler sur une réforme du système, qui est
extrêmement coûteux pour les contribuables », nous précise le cabinet de Bernard Clerfayt. « On va voir
comment évolue la situation sanitaire et ne pas s’enfermer dans un timing. L’objectif reste bien de pouvoir
maîtriser le cadre budgétaire. »