Ministre de la Transition numérique

Pour le Ministre de la Transition numérique Bernard Clerfayt, la politique régionale bruxelloise d'accompagnement et de valorisation de la transition numérique est un moyen d’améliorer le bien-être et l’employabilité des Bruxellois, comme le dynamisme de nos entreprises.

Aujourd'hui le numérique concerne tous les métiers, dans la production, la distribution, les services

Les bénéfices de la transition numérique pour les citoyens et les entreprises

  • Améliorer la qualité de vie grâce aux innovations technologiques
  • Libérer le temps en améliorant les relations avec les services aux Bruxellois
  • Créer de nouvelles opportunités économiques, notamment grâce aux applications de l’intelligence artificielle (IA)
  • Protéger les citoyens et leurs données personnelles

Smart City : un concept et des appuis

Dans la cité intelligente, les citoyens et les entreprises sont au centre des préoccupations et le développement durable, humain, économique est la finalité.

Pour mener à bien sa politique, le Ministre de la transition numérique s’appuiera sur le Centre informatique régional (CIRB) et IT Coordination du SPRB. La collaboration de tous les départements informatiques des administrations régionales et locales est indispensable. Des partenariats avec des acteurs privés qui répondront aux objectifs fixés par la Région seront envisagés.

C’est à travers nos administrations que la stratégie de transformation digitale s’opérera au bénéfice des citoyens. La gestion des données a une place centrale pour servir et protéger les citoyens et préparer à l’utilisation de l’IA dans les services.

Bruxelles smart city, pour une ville intelligente au service des citoyens et de l'Emploi des Bruxellois

La matière première de la transition numérique : les données

  • Mise en place d'une politique cohérente et transparente de gestion des données de l'Open Data
  • Protection des données personnelles (RGPD) dans le cadre de la gestion de ces données
  • Alimentation continuée des bases de données existantes telles que le réseau de cartes URBIS

Continuer la transformation de la gouvernance et des services

  • Favoriser la mise en place des guichets virtuels citoyens ;
  • Soutenir les administrations aussi bien régionales que locales dans la transformation digitale
  • Rationaliser le renseignement des données par les usagers des services publics (Once Only).
  • Réaliser les bons partenariats avec le secteur privé pour atteindre les objectifs.

Accompagner, former, susciter

L’objectif du Ministre de la Transition numérique est d’exploiter les opportunités offertes par les technologies de l’information, les réseaux et l’intelligence artificielle tout en réduisant une fracture numérique :

  • Côté citoyens : assurer aux citoyens les plus touchés par la fracture numérique un accès à des lieux équipés et un accompagnement adapté (demandeurs d’emplois, seniors, personnes précarisées, ….) mais aussi préparer toute la population à l’arrivée de nouvelles technologies qui vont révolutionner notre société (comme l’intelligence artificielle, l’open data, etc.)
  • Côté entreprises : développer et consolider des pôles de compétence en collaboration avec les services et organismes régionaux et les initiatives privées pour rapprocher et optimiser les talents au service des entreprises.

L'un des objectifs du Ministre de la Transition numérique est de développer et de consolider les pôles de compétences pour former et optimiser les talents au service des entreprises.

Actualités du Ministre de la Transition numérique